Qu’est-ce que la protection des travailleurs isolés ?

Protection des Travailleurs Isolés

Plus que jamais, la sécurité et le bien-être des salariés sont au cœur des préoccupations des autorités. Ce qui les pousse à mettre en place un certain nombre de dispositifs permettant d’atteindre ces objectifs. C’est le cas avec la Protection des Travailleurs Isolés (PTI).

De quoi s’agit-il ?

Avant de se pencher sur la Protection des Travailleurs Isolés, il est utile de définir ce qu’est un travailleur isolé. C’est le Code du Travail qui détermine ce cas. Ainsi, le travail isolé est celui réalisé par un salarié qui travaille seul. Ce dernier n’a donc aucun contact physique ou psychique avec d’autres travailleurs pendant assez longtemps. Et ce, que ce soit en CDD ou en CDI. Aujourd’hui, la course à la compétitivité et à la réduction des coûts incite les entreprises à diminuer leurs effectifs. Ce qui entraîne une augmentation du nombre des travailleurs isolés au fil des années.

Aujourd’hui, le public a tendance à confondre Protection des Travailleurs Isolés (PTI) et Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé (DATI). Or, la PTI regroupe les mesures à prendre par l’employeur afin d’assurer la sécurité de travailleurs isolés. Dans ce cadre, il lui faut d’abord identifier les risques qui pèsent sur ces derniers. Ensuite, il doit les prévenir et essayer de les réduire. En parallèle, il est obligé d’installer un système d’alarme. C’est le DATI qui sert à alerter si un incident survient au travailleur isolé. Il s’agit de dispositifs électroniques permettant à ce dernier de déclencher automatiquement ou volontairement une alarme. En fait, le travailleur isolé est géolocalisé et muni de détecteurs de mobilité ou de chute. De plus, ils sont connectés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à un centre de télésurveillance.

Les principaux risques qui pèsent sur le travailleur isolé

La personne qui travaille seule ou éloignée de ses confrères est exposée à un certain nombre de risques. Il s’agit en particulier :

  • De troubles psychiques comme le comportement anormal engendré par l’isolement, ou la crise d’angoisse ;
  • De troubles pathologiques tels que la spasmophilie, la crise d’épilepsie, la crise d’asthme, un malaise cardiaque ;
  • D’accidents. Il y a notamment les incendies, les brûlures, les chutes, la défaillance électrique et la coupure. Il ne faut pas oublier la douleur corporelle soudaine, les accidents de transport et la défaillance technique dangereuse d’une machine.
  • Des agressions par un animal, une tierce personne, etc.

La mise en place d’une Protection des Travailleurs Isolés concerne donc un large public. Vous avez, par exemple, les agents de maintenance, le conducteur de tramway ou encore le surveillant pénitentiaire. Il y a aussi l’ouvrier industriel qui est seul à un poste, l’agent d’entretien, et le personnel de livraison. Sans oublier l’infirmière de nuit, le personnel de dépannage, les transporteurs routiers, le maître chien et l’agent de sécurité. Dans certains cas, l’employeur peut faire appel à une entreprise spécialisée en PTI. Cette dernière est alors en mesure d’élaborer une application DATI pour les Smartphones. De même, elle est capable de concevoir un portail personnalisé. Ce dernier permet à la fois de mettre en place un scénario d’intervention et de recevoir des alarmes. En même temps, il assure le suivi technique des appareils et l’historisation des informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *